JELASSI Sofiene

Docteur
Équipe : Phare
Date de départ : 25/02/2010
Direction de recherche : Guy PUJOLLE
Co-encadrement : YOUSSEF Habib

Contrôle Adaptatif de la Qualité lors du Transfert Interactif de la Voix sur un Réseau Mobile Ad-hoc

La fourniture des conversations vocales à travers les réseaux mobiles sans fil en mode paquet est largement demandée par les usagers ainsi que les fournisseurs de services. Cette intégration doit se faire avec précaution car le réseau de données a été conçu afin de satisfaire principalement les services insensibles aux délais. Cependant, la classe de service conversationnel est sensible au délai dans un sens ainsi que à sa variation. Pour cela, il est vital de prévoir les architectures, les protocoles, et les mécanismes adéquats pour assurer une intégration offrant une qualité de service satisfaisante sans perturber le fonctionnement des services traditionnels. Dans le contexte de cette thèse de doctorat, nous avons focalisé sur les mécanismes d’amélioration de la qualité de perception des conversations vocales, transmises à travers un réseau mobile en mode avec ou sans infrastructure, au niveau application. Pour cela, nous avons identifié l’effet des caractéristiques des réseaux mobiles, à savoir la mobilité des nœuds, la nature non fiable de medium de transport, sur les paramètres clés affectant la qualité perceptuelle des conversations vocales en mode paquets, à savoir le délai dans un sens, la gigue de délai, les propriétés du processus de pertes de paquets. Suite à cette étude, nous avons proposé deux nouvelles politiques d’absorption de la gigue du délai, qui devront être installées au niveau du récepteur, considérant les observations retenues d’après la phase d’extraction des caractéristiques des sources de dégradation contenues dans les réseaux mobiles. L’évaluation des performances de ces nouveaux algorithmes prouve qu’ils achèvent une meilleure qualité de service au niveau perceptuel. Également, nous avons profondément étudié la qualité de perception des conversations vocales à travers les réseaux mobiles. Nous n’avons identifié que la nature intermittente des connexions établies à travers les réseaux mobiles constitue une propriété pertinente affectant sensiblement la qualité perceptuelle des conversations vocales. Afin de considérer proprement cette source de dégradation, nous avons proposé deux nouvelles approches objectives dédiées, mono-extrémités opérant au niveau paquet, considérant la connectivité intermittente des sessions vocales établies sur les réseaux mobiles. L’évaluation de ces algorithmes objectifs prouve qu’ils assurent une bonne corrélation avec les mesures intrusives avec une excellente précision.
Soutenance : 25/02/2010 - 10h30 - École Nationale des Sciences de l’Informatique (ENSI -- Tunisie)
Membres du jury :
Abdelfettah BELGHITH, Professeur, Ecole Nationale des Sciences de l’Informatique (ENSI), Manouba, Tunisie
Farouk KAMOUN, Professeur Émérite, Ecole Nationale des Sciences de l’Informatique (ENSI), Manouba, Tunisie [Rapporteur]
Gerardo RUBINO, Directeur de Recherche, IRISA/INRIA, Rennes, France [Rapporteur]
Habib YOUSSEF, Professeur, Institut Supérieur d’Informatique et des Technologies de Communication (ISITCom), Hammam Sousse, Tunisie
Guy PUJOLLE, Professeur, Université de Pierre et Marie Curie (UPMC), Paris, France

Publications 2009-2012

 Mentions légales
Carte du site |