LIP6 CNRS Sorbonne Université Tremplin Carnot Interfaces
Direct Link LIP6 » News » PhD students

QUENUM José Ghislain

PhD graduated
Team : SMA
Departure date : 12/07/2005
Supervision : Jean-Pierre BRIOT

Conception et Execution d'Interactions dans les SMA: Spécialisation et Sélection de Protocoles Génériques

Cette thèse s'intéresse à la conception et au contrôle de l'exécution d'interactions entre agents basées sur des protocoles génériques. Elle propose des solutions aux deux problèmes suivants: (1) comment concevoir les intractions entre agents basées sur des protocoles génériques de sorte à garantir des échanges de messages cohérents et faciliter la réutilisabilité? (2) comment procéder au choix de ces protocoles chaque fois que desa gents doivent réaliser des tâches en collaboration?
Les méthodologies de conception orientées-agent actuelles ne préconisent pas une séparation du modèle d'interaction des agents, qui à notre avis constituent la partie publique de l'architecture des agents, de la partie privée de cette architecture. Aucune d'elles n'est alors aisée à réutiliser. De plus, ces méthodologies n'offrent aucune assistance pour la spécialisation des protocoles génériques. Il devient quasi impossible d'anticiper les incohérences et les résoudre. Cependant, modéliser, concevoir et même exécuter des interactions basées sur des protocoles génériques nécessite une démarche spéciale. Des problèmes sous-jacents tels que la réutilisabilité des protocoles, leur spécialisation correcte et leur mode de sélection doivent être proprement résolus. Nous avons donc développé une méthode AIDE: Agents Interactions Design and Execution control, où les mécanismes de coordination des agents sont statiquement et automatiquement dérivés des spécifications de protocoles génériques. Dès lors que les protocoles ont été spécialisés, ils seront statiquement ou dynamiquement choisis pour exécuter des interactions dans le cadre de la réalisation de tâches en collaboration. Généralement ce choix est effectué à la conception, ce qui reste une forte limitation par rapport à l'ouverture des systèmes multi-agent (SMA) et à l'introduction dynamique de protocoles. Nous avons alors étendu la méthode AIDE afin de rendre les agents eux-mêmes capables de sélctionner leurs protocoles. Nous proposons deux techniques de sélection en fonction des conditions qui se vérifient dans le SMA. Lorsque les agents se font confiance et sont prompts à échanger des informations sensibles, les connaissances qu'ils possèdent et leurs stratégies, ils sélectionnent collectivement le protocole à utiliser pour la réalisation d'une tâche donnée. Dans le cas contraire, chaque agent effectue sa sélection et contrôle la cohérence de l'interaction à travers les messages échangés.
La méthode AIDE permet le découplage du modèle d'interaction des agents du reste de leur architecture. Elle réduit considérablement les incohérences lors des interactions et favorise plus de comportements dynamiques dans les SMA. Nous l'avons implanté et testé avec diverses applications.
Defence : 12/06/2005 - 10h - Site Scott - salle C.931
Jury members :
BOISSIER Olivier [Rapporteur]
KONING Jean-Luc [Rapporteur]
PERROT Jean-François [Examinateur]
PINSON Suzanne [Examinateur]
AKNINE Samir [Examinateur]
BRIOT Jean-Pierre (Dir Recherche CNRS)

2003-2010 Publications

 Mentions légales
Site map |