NYA KAMTCHOUM Narcisse

Docteur
Équipe : NPA
Localisation : Campus Pierre et Marie Curie
    Sorbonne Université - LIP6
    Boîte courrier 169
    Couloir 26-00, Étage 1, Bureau 119
    4 place Jussieu
    75252 PARIS CEDEX 05
Tel: 01 44 27 87 75, Narcisse.Nya (at) nulllip6.fr
Direction de recherche : Serge FDIDA
Co-encadrement : BAYNAT Bruno

Modèles multicellulaires pour les réseaux mobiles 5G

Afin de satisfaire le besoin toujours croissant en débit et offrir toujours plus de services, ce où que les utilisateurs se trouvent, les réseaux cellulaires évoluent rapidement vers des technologies caractérisées par une interface radio de plus en plus sophistiquée. Par exemple, alors que le déploiement des réseaux 4G ne faisaient que commencer, les premières mises à jour vers les solutions LTE-A étaient déjà planifiées par les opérateurs, et actuellement, les technologies 5G font l’objet de recherches actives à travers le monde. Ces changements rapides sont motivés par l’explosion du trafic mobile, comme le montrent des nombreuses études et observations sur les réseaux actuels. Ce trafic est principalement généré par des utilisateurs équipés de smartphones, tablettes, et autres équipements mobiles. Néanmoins, les réseaux actuels ont du mal à s’adapter à cette proportion toujours grandissante d’utilisateurs mobiles et à leur fournir un service adapté. Dans ce contexte, un des enjeux importants pour les opérateurs et équipementiers est de disposer d’outils efficaces pour évaluer les performances de leurs réseaux et mieux les dimensionner.
Cette thèse porte donc sur le développement de modèles analytiques, à la fois précis et simples d’utilisation, permettant de répondre aux problèmes posés par l’évaluation de performances dans les réseaux cellulaires de nouvelle génération. Les modèles s’appuient sur la théorie des files d’attente et des processus stochastiques et permettent d’évaluer les performances d’un réseau et de ses utilisateurs en tenant compte de leur mobilité. Dans un premier temps, sont présentés tour à tour des modèles dédiés aux différents types de cellules rencontrées dans les réseaux cellulaires et aux utilisateurs qui visitent ces cellules. Dans un second temps, des modèles dédiés à un réseau cellulaire dans son ensemble sont présentés. Ces modèles réseaux combinent les précédents modèles dédiés aux cellules et un modèle de routage reproduisant le routage des utilisateurs mobiles entre les différentes cellules qui constituent le réseau. Tous les modèles proposés ont été pensés afin d’obtenir des expressions simples de l’ensemble des paramètres de performances du système. Cette simplicité associée à la rapidité de résolution rend possible les études de performance des systèmes les plus complexes, comme en témoignent les nombreux exemples inclus dans cette thèse.
Soutenance : 06/07/2018 - 16h00 - Site Jussieu 25-26/105
Membres du jury :
Gentian Jakllari Maître de Conférences (HDR), Université de Toulouse [rapporteur]
Salah Eddine Elayoubi Professeur, CentraleSupelec [rapporteur]
Isabelle Guérin Lassous Professeur, Université Claude Bernard Lyon 1
Vania Conan Responsable de Recherche HDR, THALES
Tijani Chahed Professeur, Télécom SudParis
Bruno BAYNAT Maître de Conférences Sorbonne Université
Serge FDIDA professeur Sorbonne Université

Publications 2015-2018

 Mentions légales
Carte du site |