BEN AOUN Cédric

Doctorant
Équipe : CIAN
Date d'arrivée : 01/11/2013
Localisation : Jussieu
    UPMC - LIP6
    Boîte courrier 169
    Couloir 24-25, Étage 4, Bureau 413
    4 place Jussieu
    75252 PARIS CEDEX 05
Tel: 01 44 27 47 28, Cedric.Ben-Aoun (at) nulllip6.fr
Direction de recherche : François PÊCHEUX

Principes et réalisation d'un environnement de prototypage virtuel de systèmes hétérogènes composables

Les systèmes microélectroniques/micro-électro-mécaniques actuels et ceux qui vont être prochainement conçus sont de plus en plus complexes et interagissent de plus en plus avec leur environnement proche. La conception d’un tel système nécessite la maitrise parallèle de plusieurs disciplines scientifiques (électrique, optique, thermique, mécanique, chimique ou biologique). Il est important de pouvoir modéliser et simuler correctement l’ensemble du système avec son environnement pour appréhender sa complexité avant sa fabrication coûteuse. Ceci nécessite des outils de modélisation et de simulation optimisés enfin de permettre l’exploration architecturale, l’évaluation de performances ou simplement le développement du logiciel embarqué avant que des prototypes réels du système soient disponibles. Les extensions AMS de SystemC permettent justement d’adresser ce problème de modélisation. SystemC permet de modéliser les parties numériques et d’exécuter le code embarqué. L’état de l’art SystemC AMS permet de modéliser et de simuler de manière efficace l’électronique AMS de type flot de données comme les chaînes de transmission RF ou de traitement de signal. Les modèles de calcul actuellement intégrés à SystemC-AMS (TDF, LSF et ELN) ne prennent pas encore en compte d’autres disciplines que l’électronique. Le projet européen Catrene H-INCEPTION (CA 701) essaie de répondre à ce problème en proposant d’étendre SystemC AMS avec des modèles de calcul dédiés aux nouvelles disciplines. De plus, aucune vérification préalable n’est faite lors de l’interconnexion de modèles appartenant à des disciplines différentes et sur l’homogénéité des équations. La conception de systèmes hétérogènes corrects par construction nécessite l'annotation systématique de quantités physiques des modèles à leurs interfaces et dans leur description comportementale. Cela permet la vérification automatique de l'ensemble structurel des modèles de composants dans le prototype virtuel, ainsi que la cohérence dimensionnelle de la description comportementale mise en œuvre. Actuellement, seules des solutions incomplètes et spécifiques à des outils existent pour effectuer cette vérification de cohérence permettant de composer des systèmes valides par construction.

Publications 2014-2015

 Mentions légales
Carte du site |