LIP6 CNRS Sorbonne Université Tremplin Carnot Interfaces
Direct Link LIP6 » News » PhD students

BROUSMICHE Kei-Léo

PhD graduated
Team : SMA
Departure date : 12/31/2015
Supervision : Nicolas SABOURET
Co-supervision : KANT Jean-Daniel

Modélisation et simulation de la formation et de la dynamique des attitudes basées sur les croyances

Nous étudions dans cette thèse la formation et la dynamique des attitudes sociales à l’aide de la simulation multi-agent. L’attitude peut se définir comme une évaluation globale d’un objet social sur la base d’informations cognitives ou affectives. Nos travaux s’inscrivent dans le cadre de la simulation sociale qui tente de reproduire informatiquement des phénomènes sociaux complexes à une échelle macroscopique, sur la base de la représentation des individus et de leurs interactions au niveau microscopique. Tandis que les approches existantes dans cette discipline font généralement abstraction des travaux en sciences humaines sur le sujet de l’attitude, nous proposons de suivre une approche psychomimétique en micro-fondant le modèle cognitif de nos agents sur des théories issues de psychologie sociale et des sciences cognitives. Ainsi, nous proposons un modèle de dynamique d’attitude combinant des théories issues de travaux en sciences humaines et sociales de la perception des individus, la communication inter-personnelle et médiatique, la révision de croyances, la réponse émotionnelle ainsi que le sentiment de surprise. Ce modèle a pour objectif de reproduire au niveau microscopique la dynamique des attitudes vis-à-vis d’acteurs qui effectuent des actions observées par la population. Nous avons procédé à une analyse fonctionnelle des différents composants du modèle sur des scénarii abstraits afin d’étudier les capacités de notre modèle, en particulier les phénomènes descriptibles tels que la diffusion de l’information, la résistance à la désinformation ou le processus de conformité. Le modèle a été appliqué dans le contexte des opérations militaires françaises de stabilisation en Afghanistan. L’objectif de cette expérience consiste à reproduire les sondages d’opinions vis-à-vis des Forces en présence, récoltés durant l’intervention, à partir d’un scénario militaire qui a été reconstitué en partenariat avec les officiers en charge des opérations de 2011 à 2012. Les résultats de simulations qui suivent un processus de calibration du modèle affichent une erreur inférieure à 3 points d’écart par rapport aux données réelles. Enfin, nous proposons une analyse microscopique des résultats en appliquant des techniques de classifications automatiques sur les individus afin d’expliquer les différentes tendances d’attitudes au sein de la population.
Defence : 12/16/2015 - 14h00 - Site Jussieu 25-26/105
Jury members :
M. Rémy Courdier, LIM, Univ de la Réunion [Rapporteur]
M. Guillaume Deffuant, Irstea − Lisc [Rapporteur]
M. Frédéric Amblard, IRIT, Univ de Toulouse
M. Nicolas Maudet, LIP6, Univ Paris 6
M. Nicolas Sabouret, LIMSI, Univ Paris Sud
M. Jean-Daniel Kant, LIP6, Univ Paris 6
M. François Prenot-Guinard, Airbus Defence and Space

2014-2016 Publications

 Mentions légales
Site map |