ZANCANARO Mario Antonio

PhD graduated
Team : Phare
Departure date : 01/31/2015
Supervision : Guy PUJOLLE
Co-supervision : KERVELLA Brigitte

Identification of moving RFID elements in indoor environments associating application and physical layer

Les recherches autours la localisation d’étiquettes RFID dans des environnements intérieurs (indoor) ont suggéré plusieurs algorithmes et techniques. Identifier des étiquettes RFID dans les environnements intérieurs avec une parfaite précision n’est pas une tâche facile pour de nombreuses applications dans l’industrie, les supermarchés ou encore dans la logistique. Les systèmes de localisation RFID ont évolué en raison de l’argumentation de la popularité des applications qui nécessitent ce type de ressource. En effet, de nombreux procédés ont manifesté le besoin d’identifier et de localiser des étiquettes RFID en mouvement pour des raisons de traçabilité ou d’autres besoins . Entre autres, les supermarchés, les magasins, les hôpitaux, ou lignes de production de l’industrie peuvent bénéficier de ce type de système. Cependant, la plupart des techniques sont théoriques et ne tiennent pas compte de l’influence des problèmes de signalisation de cas réels en interieur. De plus, bien que le problème de la localisation et identification soit traitée dans de nombreux autres travaux, les solutions proposées restent encore insuffisantes en termes de précision [18] [20]. Dans cette thèse, nous proposons une solution pour identifier des éléments avec des étiquettes RFID qui sont en mouvement, en les séparant des autres tags dits statiques. Notre méthode est basée sur la configuration classique d’un scénario de ligne de production typiquement utilisé dans l’industrie. A la fin du processus d’identification la méthode détermine les étiquettes RFID en mouvement et les étiquettes RFID statiques. Notre méthode d’identification a deux variantes. Dans un premier temps, nous proposons un procédé hybride qui opère au niveau de la couche d’application, ce qui lui permet d’être discret et personnalisable. Dans la seconde variante, la couche physique est associée à la solution initiale afin de limiter et d’optimiser la zone d’identification. Pour la validation de la méthode, nous avons effectué plusieurs expériences sur des applications réelles de type industriel ou logistique, dans différentes conditions d’environnement intérieur et en utilisant des paramètres par défaut. Les résultats des tests ont montré que notre méthode donne d’excellentes performances lorsqu’elle est appliquée dans les processus industriels. Keywords : identification de tags, RFID système, différenciation par apprentis- sage
Defence : 01/26/2015
Jury members :
Nathalie MITTON
Nadjib ACHIR
Guy PUJOLLE
Brigitte KERVELLA
Mauro Sergio PEREIRA FONSECA
Anne FLADENMULLER
Dominique GAITI
Christophe LOUSSERT

2015 Publications

 Mentions légales
Site map |