RSS

Propriétés combinatoires et de robustesse de modèles discrets de réseaux biologiques


13/03/2013
Intervenant(s) : Sylvain SENÉ (Laboratoire IBISC, Université d'Évry-Val d'Essonne)
Les réseaux d'automates sont des objets mathématiques mettant en jeu des entités (dites automates) qui interagissent les unes avec les autres au cours d'un temps discret. En voyant ces réseaux comme des modèles potentiels de systèmes d'interactions biologiques, l'idée générale de cet exposé est de montrer que l'informatique fondamentale permet d'accroître la connaissance des lois générales qui régissent le vivant. Plus précisément, nous utiliserons les réseaux d'automates booléens comme modèles de réseaux de régulation génétique. Dans ce cadre, nous focaliserons notre attention sur deux thèmes, développés en collaboration avec Mathilde Noual (I3S, UNS) et Damien Regnault (IBISC, UEVE) :
  • la combinatoire comportementale des cycles, objets dont on connaît l'importance sur la dynamique des réseaux depuis les travaux de René Thomas (1981) et de François Robert (1986), et
  • la robustesse structurelle des réseaux, au sens de René Thom (1972), que nous aborderons au travers de l'influence des modes de mise à jour, et qui nous mènera à l'étude d'une famille particulière de réseaux, les réseaux xor circulants.
Plus d'informations ici
romain.campigotto (at) nulllip6.fr
 Mentions légales
Carte du site |