Séminaire SMARSS

Réécriture topologique : programmation orientée interaction


14/04/2008
Intervenant(s) : Antoine SPICHER (LORIA)
L'interaction locale entre agents est le moteur de l'émergence de propriétés globales des systèmes complexes. Cependant, dans de nombreux outils, le point de vue de l'agent prime sur celui des interactions ; celles-ci sont alors difficilement exprimables et n'interviennent que de façon secondaire dans la spécification des systèmes multi-agents. Le projet MGS (encore un Modèle Général de Simulation) propose un plateforme permettant l'expression des interactions à travers l'utilisation des systèmes de réécriture (SR) comme un outil de calcul adapté à la modélisation et à la spécification de systèmes complexes. Le projet MGS poursuit pour cela deux objectifs : l'étude de l'apport de notions topologiques dans les langages de programmation (pour représenter et manipuler l'espace des interactions) et leur application au développement de nouvelles structures de données et de contrôle pour la simulation de systèmes où les interactions présentent une structure dynamique. Ces objectifs ont abouti à un niveau théorique au développement d'une approche fondée sur deux nouveaux concepts : - les collections topologiques, une nouvelle structure de donnée fondée sur la notion de complexe cellulaire développée en topologie algébrique, - les transformations, une forme originale de définition par cas de fonction sur les collections. Ces concepts sont implantés dans un langage de programmation expérimental dédié à la spécification des systèmes dynamiques : le langage MGS.
Plus d'informations ici
thomas.genin (at) nulllip6.fr
 Mentions légales
Carte du site |