AKNINE Samir

Habilitation
Team : SMA

Contribution à l’Etude des Méthodes de Coordination dans les Systèmes Multi-agents

Ce rapport d’habilitation à diriger des recherches traite de la problématique de la coordination dans les systèmes multi-agents. La coordination est un problème majeur dans ce domaine en raison de l’autonomie intrinsèque des agents et à leurs caractéristiques fondamentales, notamment la concurrence. L’approche de résolution adoptée dans ce travail est purement cognitive et a été abordée en profondeur selon trois axes de recherche fédérateurs.
Dans le premier axe de recherche, je me suis intéressé à la définition de méthodes et de protocoles pour la coordination. Dans ce sens, je me suis basé sur les méthodes de formation de coalitions pour l’élaboration de contrats multilatéraux entre les agents, ainsi que sur les méthodes de négociation multi-agent pour la construction de contrats bilatéraux. Ce travail a notamment permis la définition de plusieurs mécanismes et algorithmes pour ces méthodes. En particulier, ces mécanismes ont été formalisés et leurs propriétés étudiées, et ont été implémentés et testés sur plusieurs applications, notamment pour le filtrage collaboratif de documents à travers nos projets nationaux et européens.
Dans le deuxième axe de recherche, je me suis intéressé aux mécanismes de décision permettant d’opérer des choix dynamiques en fonction du contexte d’exécution des agents. Plus précisément, je me suis focalisé sur l’étude des algorithmes de détermination des gagnants dans les négociations combinées. Ces algorithmes permettent de procéder à un choix de solution à partir d’un ensemble de propositions effectuées par différents agents impliqués dans ce processus. Ce travail a permis la définition d’un nouvel algorithme dans lequel la recherche des solutions est effectuée sur la base de deux structures de graphes. Cet algorithme a été formalisé, testé et ses propriétés ont été étudiées.
Dans le troisième axe de recherche, mon but a été de généraliser mes travaux sur la problématique de la coordination. Je me suis alors intéressé à la définition de protocoles génériques dont les spécifications sont totalement indépendantes des applications traitées par les agents. Cette recherche a permis d’aboutir à la construction d’un langage de spécification de protocoles génériques, facilitant ainsi leur configuration automatique en se servant des fonctionnalités privées des agents. Une nouvelle méthode de sélection dynamique de protocoles vient étoffer la richesse émanant de l'utilisation des protocoles génériques. Ce travail a été implémenté et testé dans le cadre de l’application de filtrage de documents ainsi que dans le contexte du commerce électronique.
Defence : 11/17/2006 - 10h30 - Site Scott - salle C.044
Jury members :
Brahim Chaib-draa, Professeur, Université Laval, Canada [Rapporteur]
Jean-Paul Sansonnet, Directeur de Recherche CNRS, Université Paris 11 [Rapporteur]
Onn Shehory, Professeur Associé, IBM, Université de Haïfa, Israël [Rapporteur]
Victor Lesser, Professeur, Université du Massachusetts, Amherst, USA [Examinateur]
Suzanne Pinson, Professeur, Université Paris-Dauphine [Examinateur]
Jean-Pierre Briot, Directeur de Recherche CNRS, Université Paris 6 [Parrain]
Amal El-Fallah Seghrouchni, Professeur, Université Paris 6 [Parrain]

2 PhD graduated 2010 - 2014

 Mentions légales
Site map |