PINNA Andrea

Habilitation à Diriger des Recherches
Équipe : SYEL

Systèmes embarqués intelligents et dispositifs médicaux

La révolution numérique entamée au début du 21ème siècle a fortement impacté les différents métiers. Elle a non seulement changé les pratiques mais elle a aussi ouvert des perspectives inédites de développement de nouvelles technologies. Les progrès du numérique, les objets connectés, la masse de données recueillies et leur hétérogénéité ont généré des connaissances nouvelles, complexifiant la gestion et la structuration des dif- férents services, quel que soit le métier. Dans le domaine de la médecine, les dispositifs médicaux(DM) ou encore les objets connectés pour le bien-être, sont capables de générer une quantité d’informations de plus en plus importante. Ces informations peuvent être utiles pour la réalisation d’un diagnostic ou pour mener des campagnes de prévention et de dépistage. La révolution numérique a permis l’accélération de la collecte des données. Nous pouvons observer, en parallèle des évolutions technologiques, que l’adaptation des métiers se dirige vers ce que nous pouvons qualifier « d’impasse ». De nombreux acteurs font aujourd’hui face à des difficultés de gestion et/ou d’analyse de ces données. Aujourd’hui, les avancées dans les nouvelles technologies d’intégration (nanotechnologies) et les bio-matériaux offrent un nouvel horizon aux concepteurs de dispositifs médicaux. Face à la quantité croissante de données et la multiplication des dispositifs médicaux, l’investigation et la réalisation d’un diagnostic deviennent chronophage. La pratique visuelle d’analyse des données médicales (IRM, échographies, vidéos endoscopiques, si- gnaux physiologiques, etc.) doit être prise en compte. En conséquence, le point essentiel qui doit être mis en exergue dans le domaine médical est la diminution du temps nécessaire aux analyses visuelles par l’automatisation et la standardisation des process, appli- qués aux dispositifs médicaux. Comment la révolution numérique par la convergence de la médecine, des sciences et de l’ingénierie peut permettre un nouveau paradigme de développement et de validation d’un dispositif médical ?
Le développement d’un dispositif intégrant la connaissance médicale afin d’analyser les données acquises est au cœur de ma recherche. L’analyse automatique induite aide l’expert afin de réduire le temps nécessaire à la recherche de l’information pertinente au diagnostic. Dans le développement d’un système embarqué d’aide à la prévention et au diagnostic, il est nécessaire de prendre en compte les verrous que chaque défi (societale, économique et scientifique) implique par rapport au domaine médical d’utilisation du DM. Pour répondre à ces enjeux, j’ai choisi de travailler en collaboration avec des praticiens hospitaliers de l’AP-HP en concentrant mes activités de recherche dans les secteurs de la gastroentérologie et du sommeil. Pour cela, depuis cinq ans, je travaille en partenariat avec des médecins des hôpitaux Lariboisière, Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine.
Soutenance : 19/06/2017 - 14h - Amphi 45-B
Membres du jury :
M. Eric CAMPO [Rapporteur]
M. Pierre LANGLOIS [Rapporteur]
Mme Myriam LEWKOWICZ [Rapporteur]
M. Xavier DRAY
M. Bertrand GRANADO
Mme Marie-Christine JAULENT
Mme Carole PHILIPPE
M. Sebastien PILLEMENT.
Situation professionnelle : Maître de Conférences - Université Pierre et Marie Curie (UPMC)

5 Doctorants (Direction de recherche / Co-encadrement)

  • CHUQUIMIA CAMACHO Orlando Luis : Traitement des images pour systèmes de détection de polypes.
  • DHIF Imen : Étude des signaux EEG appliquée à la télé-médecine.
  • LAMBERT Laurent : Système embarqué pour la compression des signaux EEG.
  • TRAN Vanessa : Prototypage Virtuel Holistique Multi-Discipline d'un alterno demarreur et de son système de contrôle pour Automobile Hybride.
  • YANG Wenlu : Détection automatique des émotions par un système embarqué.

1 Docteur 2016

 Mentions légales
Carte du site |