LEFORT Sébastien

Docteur
Équipe : LFI
Date de départ : 31/10/2017
Direction de recherche : Marie-Jeanne LESOT
Co-encadrement : TIJUS Charles, ZIBETTI Elisabetta

"How much is 'about'?" Modélisation computationnelle de l'interprétation cognitive des expressions numériques approximatives

Nos travaux portent sur les Expressions Numériques Approximatives (ENA), définies comme des expressions linguistiques impliquant des valeurs numériques et un adverbe d'approximation, telles que "environ 100". Nous nous intéressons d’abord à l’interprétation d’ENA non contextualisées, dans ses aspects humain et computationnel. Après avoir formalisé des dimensions originales, arithmétiques et cognitive, permettant de caractériser les ENA, nous avons conduit une étude empirique pour collecter les intervalles de plages de valeurs dénotées par des ENA, qui nous a permis de valider l'implication des dimensions proposées dans l'interprétation des ENA. Nous avons ensuite proposé deux modèles d'interprétation, basés sur un même principe de compromis entre la saillance cognitive des bornes des intervalles et leur distance à la valeur de référence de l’ENA, formalisé par un front de Pareto. Le premier modèle estime l’intervalle dénoté, le second un intervalle flou représentant l’imprécision associée. Leur validation expérimentale à partir de données réelles montre qu’ils offrent de meilleures performances que les modèles existants. Nous avons également montré l’intérêt du modèle flou en l’implémentant dans le cadre des requêtes flexibles de bases de données. Nous avons ensuite montré, par une étude empirique, que le contexte et les interprétations, implicite vs explicite, ont peu d’effet sur les intervalles. Nous nous intéressons enfin à l’addition et à la multiplication d’ENA, par exemple pour évaluer la surface d’une pièce d’"environ 10" par "environ 20 mètres". Nous avons mené une étude empirique pour collecter les résultats de calculs imprécis. Les résultats indiquent que les imprécisions liées aux opérandes ne sont pas prises en compte lors de l'estimation de l'imprécision du résultat. En particulier, nous montrons que les résultats sont sensibles aux paradoxes sorites et qu'ils ne correspondent pas aux résultats fournis par l'arithmétique des intervalles et l'arithmétique floue.
Soutenance : 19/09/2017 - 09h30 - Site Jussieu 25-26/105
Membres du jury :
BARATGIN Jean (Université Paris 8) [Rapporteur]
PIVERT Olivier (ENSSAT) [Rapporteur]
BONNEFON Jean-François (Toulouse School of Economics)
DETYNIECKI Marcin (Université Pierre et Marie Curie, LIP6)
GANASCIA Jean-Gabriel(Université Pierre et Marie Curie, LIP6)
LESOT Marie-Jeanne (Laboratoire CHArt-LUTIN)
TIJUS Charles (Laboratoire CHArt-LUTIN)
ZIBETTI Elisabetta (Université Pierre et Marie Curie, LIP6)


Situation professionnelle : - Rocket Lab

Publications 2016-2017

 Mentions légales
Carte du site |