GdT programmation / séminaire IRILLRSS

De l'interaction entre granularités fonctionnelle et modulaire


20/06/2013
Intervenant(s) : Philippe NARBEL (Labri)
Dans les architectures logicielles, la granularité modulaire est le niveau de mise en oeuvre le plus utilisé. On y relie des modules, des classes, des objets, des composants dans lesquels données et fonctions sont encapsulés.
Mais cet état de fait ne va pas sans difficultés, car la granularité fonctionnelle subsiste nécessairement, étant celle des fonctions, c'est-à-dire celle des comportements spécifiques et des calculs.
Ainsi, afin de faciliter les interactions inévitables entre ces deux granularités, il existe désormais une grande variété de mécanismes. Nous tenterons d'en présenter ici une synthèse, non seulement pour les caractériser, mais aussi pour situer ceux apparus récemment, comme par ex. les traits/mixins, les fonctions d'extension, les délégués/fermetures, les implicites, les aspects, les composants de première classe, etc.
Plus d'informations ici
Emmanuel.Chailloux (at) nulllip6.fr
 Mentions légales
Carte du site |