SENOUCI Sidi-Mohammed

Docteur - RP
Date de départ : 31/12/2003
Direction de recherche : Guy PUJOLLE

Application de techniques d'apprentissage dans les réseaux mobiles

Les demandes en transmissions sans fil, fournissant des communications fiables de voix et de données "n’importe où et n’importe quand", ont augmenté massivement ces dernières années. L'explosion de ce marché, sa croissance soutenue et l'apparition de nouveaux services amènent les réseaux mobiles actuels à leur limite. Contrairement aux réseaux filaires, plusieurs problèmes tels que le contrôle d'admission d’appels (CAC – Call Admission Control), l’allocation des ressources, la gestion de la localisation et le routage sont plus difficiles à résoudre dans les réseaux mobiles, et doivent leur complexité aux imperfections du support sans fil. Les solutions existantes ignorent souvent l'expérience et la connaissance qui pourraient être acquises pendant l'exécution du système. Nous démontrons, dans cette thèse, l’utilité des techniques d’apprentissage pour résoudre un certain nombre de problèmes rencontrés dans ces réseaux mobiles. Nos premières contributions consistent à améliorer, grâce aux techniques d’apprentissage par renforcement, le contrôle d’admission (CAC) et l’allocation dynamique des ressources dans les réseaux cellulaires multiservices. Les solutions proposées sont robustes, améliorent considérablement la qualité de service (QoS), et réduisent les probabilités de coupure et ceci malgré les variations dans les conditions de trafic.
Constatant le grand succès de ces réseaux cellulaires, de nouvelles solutions de communication sans fil de plus en plus performantes sont en train de paraître. Parmi ces solutions, nous nous sommes particulièrement intéressé aux réseaux ad hoc ; ce sont des réseaux sans fil ne nécessitant aucune infrastructure fixe pour communiquer. Nos contributions se concentrent sur le problème du routage ad hoc, et plus spécialement à l’aspect minimisation de la consommation de l’énergie, et par conséquent l’amélioration de la durée de vie du réseau (survivabilité). L’une des quatre solutions de routage ad hoc proposées utilise l’algorithme d’apprentissage par renforcement (RL). Mots-clés : Réseaux cellulaires, Réseaux ad hoc, Contrôle d’admission CAC, Allocation dynamique de ressources DCA, routage ad hoc, Apprentissage par renforcement, Q-learning.
Soutenance : 09/10/2003 - 17h
Membres du jury :
BEYLOT André-Luc, ENSEEIHT, Rapporteur
BENNANI Younes, Université de Paris 13, Rapporteur
Sami TABBANE Sami, ESPTT, Examinateur
SPANIOL Otto, Université d’Aachen, Examinateur
REYNAUD Laurent, Ingénieur France Télécom R&D, Examinateur
TOHME Samir, ENST, Examinateur
Dominique GAITI Dominique, UTT-Troyes, Examinateur
PUJOLLE Guy, Université de Paris 6, DIrecteur de thèse

Publications 2000-2005

 Mentions légales
Carte du site |