MABROUK Ahmed

PhD graduated
Team : DECISION
Departure date : 09/30/2016
Supervision : Christophe GONZALES
Co-supervision : CHEVALIER-JABET Karine

Développement d’outils d’aide au diagnostic en contexte incertain

Le diagnostic des scénarios d'accidents nucléaires graves représente un enjeu majeur pour la sûreté nucléaire et la gestion de crise. Le problème est complexe à cause de la complexité des phénomènes physiques et chimiques sous-jacents des accidents graves, la difficulté de la compréhension des différentes corrélations entre ces derniers, et de surcroît la rareté des base de données descriptives. Ainsi, ce travail de thèse vise à proposer un outil dédié à la modélisation et au diagnostic des scénarios d'accident à base de réseaux bayésiens. L'usage des réseaux bayésiens reposera sur l'apprentissage à partir de bases de données de calculs créés avec le logiciel de calcul d'accident grave ASTEC. Dans ce contexte, l'utilisation des réseaux bayésiens a été, tout au long de ce travail doctoral, sujet à de nombreuses difficultés, notamment l'apprentissage de ces derniers à partir des données accidentelles qui, suite à de nombreuses études menées, ne se sont avérées pas tout à fait pertinentes pour mener à bien cette tâche. Ces difficultés proviennent principalement du fait que les données utilisées sont d'un coté de nature continue et de l'autre côté reliées à la fois par des relations déterministes et probabilistes. Ces deux contraintes posent un sérieux problème pour les algorithmes de construction des réseaux bayésiens qui supposent à la fois que toutes les relations entre variables sont de nature probabiliste et l'ensemble des variables utilisées sont de nature factorielle (ou discrète). Concernant le premier point, nous avons proposé un nouvel algorithme d’apprentissage de structure utilisant un ensemble de nouvelles règles (dont l'efficacité a été prouvée théoriquement et expérimentalement). Concernant l’étape de discrétisation, nous avons proposé une approche multivariée, qui d’après une étude expérimentale détaillée, nous a permis de pallier les inconvénients des algorithmes de l'état de l'art tout en minimisant la perte de l’information lors de la transformation des données.
Defence : 09/13/2016 - 10h30 - Site Jussieu 26-00/428
Jury members :
M. Philippe LERAY, Professeur des universités, Université de Nantes [Rapporteur]
M. Simon DE GIVRY, Chercheur à l’INRA, MIAT de Toulouse [Rapporteur]
M. Pierre MARQUIS, Professeur des universités, Université d’Artois
M. Patrice PERNY, Professeur des universités, Université de Paris VI
M. Christophe GONZALES, Professeur des universités, Université de Paris VI
Mme. Karine CHEVALIER-JABET, Ingénieur de recherche, IRSN, Cadarache

2014-2016 Publications

 Mentions légales
Site map |